Jeux célèbres

Zoom sur une catégorie spécifique : les MMOG sociaux

Qu’est-ce qu’un “MMOG social”? C’est un jeu qui au sens strict n’est pas un jeu ! Cette catégorie permet à des joueurs de vivre une seconde vie.

MMOG sociaux ou le jeu autrement

Les MMOG permettent de passer dans un autre univers. L’idée peut sembler simple, voire simpliste. Les joueurs doivent faire des activités du quotidien : se promener, cultiver son jardin, parfois construire une maison, aller faire des achats…

En 2019, la population totale des univers virtuels a dépassé 250 millions de personnes. Elle va en progressant.

Le succès de cette catégorie de jeux peut s’expliquer :

  • D’abord, par des familles qui apprécient l’idée de pouvoir jouer tous ensemble dans des univers sans violence, sans effusion de sang, sans vulgarité.
  • Ensuite, par des amateurs de jeux vidéos souhaitant expérimenter des choses différentes.
  • Enfin, ce type de jeux permet de s’offrir une autre vie lorsqu’on n’est pas assez satisfait par son quotidien.

Quelques jeux célèbres dans ce segment

“Second Life” est en ligne depuis mars 2002. Il permet aux joueurs de vivre ensemble ou de s’éloigner de la communauté. Il est possible de faire des petits et des grands voyages exactement comme pour aller en congés ou en vacances.

Les amateurs de soirées arrosées pourront inviter des amis et danser jusqu’au matin. Les personnes passionnées par les arts sont aussi prises en compte, car il est possible de créer des objets.

Au commencement du jeu, tout est quasiment désert. Ce sont les participants qui façonnent l’univers selon leurs désirs et parfois selon leurs caprices.

Pousser le mimétisme à fond !

Dès 2003, les concepteurs du jeu “Second Life” ont intégré des notions permettant de renforcer le réalisme. Il s’agit notamment :

  • De la notion de propriété intellectuelle : si vous créez un objet dans le jeu, personne ne peut le reproduire s’il ne sollicite pas votre autorisation.
  • De lieux de convivialités pour tous les segments de la population. Cette palette va des musées aux clubs pour adultes (inaccessibles aux avatars de mineurs). Il y a aussi des boutiques qui sont les pendants virtuels des marques existant dans le monde réel. L’agence de presse “Reuters” a aussi un bureau dans ce monde virtuel !
  • D’une monnaie appelée “linden dollar” qu’il est possible d’échanger contre de véritables dollars américains. Au moins 4,51 millions d’euros passent chaque année entre les mains virtuelles des participants de ce jeu.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*